Les lois non-écrites du code civil des humains

Bonjour tous,

J’espère que vous allez bien.

J’aimerais prendre un certain moment afin de mettre quelques trucs au clair. Des aspects de la vie qui me semblent assez importants pour avoir un billet complet sur mon blog. À vrai dire, il ne s’agit que d’une mise à jour, car vous devriez tous être déjà au courant (j’espère) des points qui seront abordés! J’aimerais que l’on prenne quelques minutes de notre vie pour se redresser, se shaker la tête et remettre nos idées à l’ordre, car, à bien y penser, il doit y en avoir une couple qui n’ont toujours pas compris « les lois non-écrites du code civil humain ».

Je me lance.

  • Les escaliers roulants : à droite tu ne bouges pas et à gauche tu montes. C’est simple pourtant? Alors pourquoi il y a des personnes qui stagnent à gauche. La gang, avancez!
  • Un secret c’est fait pour être dit à une autre personne, genre ta meilleure amie. C’est trop lourd porter un secret seul sur ses épaules. Voyons, c’est normal. Donc ne soyez pas outré ou fâché de ça.
  • Renifler et avaler ton « ramassi » de manière très à l’aise et bruyante en public, c’est tout simplement non.
  • Seulement parler de ton crossait dans une conversation, ça aussi c’est non. Change de sujet. Merci.
  • Marcher en slow-mo dans un centre d’achat en prenant toute la place dans les allées. Rien à rajouter là-dessus.
  • Quand tu me dis de t’appeler par SMS et que je t’appelle… peux-tu répondre? Voyons, tsé.

Il est certain que la liste continue encore, mais je voulais seulement énumérer les points les plus importants pour une survie humaine adéquate.

Pensez-y deux fois maintenant.

À plus!

Publicités

La Grèce : un genre de paradis

885749_10153191835820186_3319583155935568189_o

Je vous ai déjà parlé d’une de mes destinations préférées dans un billet antérieur, je parle ici de Londres, mais, aujourd’hui, j’aimerais vous glisser un mot sur un autre de mes voyages : La Grèce.

La Grèce, un genre de paradis visuel magnifiquement adapté aux touristes. J’ai eu la chance et l’occasion de faire plusieurs voyages dans ma vie, mais cette destination reste parmi mon top. Allé là-bas, c’est comme s’oublier physiquement et mentalement : tu ne fais qu’apprécier tout ce qui t’entoure.

Bien entendu, si vous allez en Grèce, vous devez faire le tour des îles – pas toutes, mais lâchez-vous lousse la gang. Ça en vaut la peine, tsé.

Pour ma part, je suis atterri à Athènes, pour moins de 24 heures et croyez-moi tout le monde, c’est enough. Pas la place à visiter, loin de là. Selon moi, cette ville ne représente vraiment pas la beauté que peut offrir la Grèce. Bien entendu, tant qu’à être déjà présent, prenez quelques heures pour vous rendre en haut de la montagne et visiter les ruines, mais c’est pas mal tout ce qu’il y a à faire.

Là le plaisir commence.

Le lendemain, nous sommes partis vers Mykonos : île de party, de gang, d’alcool, de magasinage… et c’est pas mal ça! Oui, les paysages et les plages sont incroyables, mais si tu fais un stop à Mykonos, c’est vraiment pour t’évader physiquement. Nous y sommes restés qu’un seul soir (il faut l’avouer, c’était vraiment un stop pour faire le party et rencontrer des gens de partout à travers le monde).

Notre autre stop fut Naxos. OH-MY-GOD. J’ai juste ça à vous dire. Il s’agit littéralement des paysages les plus remarquables que j’ai vus de toute ma vie. Je me suis étendu sur la plus belle plage au monde : Mikri Vigla Naxos. Cette île est très montagneuse, il faut se déplacer en scooter, taxi ou VTT, pas le choix. Ce qui est différent de cette destination, est le fait qu’il y a plusieurs petits villages éparpillés partout à travers les montagnes : c’est si beau. Il s’agit de l’île la plus grosse des cyclades (le rassemblement des îles en Grèce).

Dernier arrêt : Santorini. Alors là, c’est vraiment comme vous pouvez vous l’imaginez. À COUPER LE SOUFFLE. Nous avons loué des VTT pour la durée de notre séjour et c’était parfait. Les couchers de soleil, les plages, les petits restaurants, les petites rues avec les boutiques.

Ayez en tête qu’il est super facile de se déplacer entre les îles (en bateau : http://www.bluestarferries.gr/en/), de même que pour trouver une place où dormir. Dès votre arrivée aux ports, plusieurs personnes vous attendent et essayent de vous «vendre» leur auberge. Magasiner un peu et tout ira bien.

Bonne découverte.